La Phénologie

Phénologie

Phénologie : lire sur les arbres pour mieux les comprendre et les soigner

Qui n’a jamais été confronté à la difficulté de savoir quand traiter ses arbres ? savoir si une année était plus ou moins précoce par rapport à une autre ? quand tailler ou pincer ses arbres ? ou encore, à quel stade les fleurs des arbres fruitiers sont-elles sensibles ?

Les réponses sont à chercher du côté de la phénologie : en observant le stade de développement de vos arbres, vous pouvez savoir quand intervenir, et ce de manière très précise.

La phénologie, vous connaissez ? Mais oui, bien sûr !

Le terme en lui-même ne vous est peut-être pas très familier. Le mot “phénologie” vient du grec, on peut le traduire littéralement par “étude de ce qui est apparent”.

La phénologie consiste à observer l’apparition de phénomènes qui reviennent de manière cyclique – souvent annuelle – dans le monde vivant, toujours vers la même date. Ces apparitions sont déterminées par les variations saisonnières du climat (longueur du jour, température, humidité…)

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter la Fiche Pratique sur le climat et la Fiche Pratique sur les cycles biologiques.

Voici quelques exemples de phénomènes observables grâce à la phénologie : débourrement, sensibilité aux attaques parasitaires, floraison, formation des fruits, induction florale, chute des feuilles…

Cette connaissance n’a rien d’approximatif : elle est au contraire extrêmement précise.

En ce qui concerne les arbres, à chaque stade de développement d’un végétal donné correspond un code : une lettre ou un chiffre. Il existe en effet 2 systèmes de codification : celui de Baggiolini (lettres), et celui du BBCH (chiffres).

Par exemple, pour la vigne, un cycle annuel s’étend du stade “bourgeon d’hiver” (stade A ou 00 à 03) au stade “début de la chute des feuilles (stade O ou 91). Chaque stade repère est décrit de manière suffisamment détaillée pour lever toute ambiguïté. En observant les bourgeons (ou les feuilles, les jeunes fruits…) et en s’appuyant sur les stades phénologiques repères de l’espèce concernée (présentés sous forme de planches illustrées par des photos ou des croquis), on peut donc déterminer exactement le stade de développement de l’arbre.

Principaux utilisateurs de la phénologie

Ces stades phénologiques sont surtout utilisés par :

  • Les agriculteurs : pour la gestion technique et le suivi de leurs cultures pour l’optimisation de la production ;
  • Les forestiers : pour optimiser la gestion des forêts ;
  • Les centres de recherche et la science participative : pour les recherches sur les changements climatique. Vous pouvez participer à ces recherches auprès de l’ODS, l’Observatoire Des Saisons ;
  • Les spécialistes de la culture de bonsaï : pour les pincements printaniers, les rempotages, les prélèvement….

Présentation de l’ODS, l’Observatoire des Saisons

Vimeo

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de Vimeo.
En savoir plus

Charger la vidéo

Les Fiches Phénologiques des Compagnons du Bonsaï

Vous trouverez des Fiches Phénologiques à télécharger dans le Kiosque des Compagnons du Bonsaï.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Autres Fiches Pratiques pouvant vous intéresser…

Le Kiosque des Compagnons vous propose…