L’effeuillage se pratique couramment dans la culture des arbres bonsaï. On parle également défoliage. Cet acte permet de réduire la taille des futures feuilles.

Effeuillage

2 objectifs bien identifiés

L’effeuillage se pratique pour 2 raisons : la mise en forme et la réduction des feuilles.

Attention ! Il n’est pas recommandé d’effeuiller un arbre en mauvaise santé ou “fragiliser” (suite à un rempotage, une taille sévère ou encore une maladie). En effet, l’effeuillage fatigue l’arbre car il doit regénérer de nouvelles feuilles.

 Pour la mise en forme des arbres

L’effeuillage permet de faciliter la pose des ligatures et la mise en forme des arbres. La période à laquelle défolier un arbre dépend de l’espèce :

  • sur les conifères,  quelque soit la saison, au moment ou l’on souhaites travailler l’arbre. ont procède a l’enlèvement des feuilles, aiguilles ou écailles selon l’éspèce et plus ou moins, selon les besoins du travail a réaliser.
  • sur les feuillus, effeuillage total et uniquement pratiqué en octobre puisque ces arbres ne sont ligaturés qu’à cette période.

Pour réduire les feuilles

C’est une pratique essentiellement pratiquée fin de printemps et en début d’été pour pouvoir provoquer une seconde feuillaison, qui permettra d’avoir des feuilles plus petites sur les arbres.

Effeuiller ou défolier, une technique minutieuse

Pour défolier un bonsaï, il ne faut pas arracher les feuilles. Vous devez, à l’aide de ciseaux, couper le pétiole au niveau du limbe. Ainsi, vous éviterez d’endommager le bourgeon auxiliaire situé à la base.

Vous devez également penser à couper les bourgeons qui terminent les rameaux pour faciliter le bourgeonnement au début des branches.

Attention ! la base des nouvelles pousses doivent être lignifiées pour faciliter ce travail a l’arbre.

Après l’effeuillage, soyez vigilants avec l’arrosage. Sans feuilles, un arbre évapore moins d’eau, il faut donc réduire son apport en eau.

Apprenez-en plus sur l’arrosage avec la Fiche Pratique sur l’apprentissage de l’arrosage.

Défoliation partielle ou totale ?

Le choix entre un effeuillage partiel et total dépend de ce que l’on attend de l’arbre.

Effeuillage partiel

Il s’agit ici de supprimer les 2/3 de la masse foliaire.

Ont coupent 65 à 70% des feuilles de l’arbre, les plus grandes d’abord. Il va recréer de nouvelles feuilles et réveiller d’autres bourgeons. C’est justement ce que l’on attend de lui.

Attention ! S’il y a des feuilles naturellement plus petites ou des branches plus faibles que les autres, on n’y touchera pas.

Effeuillage total

Il s’agit ici de supprimer toutes les feuilles du bonsaï, en les coupant au niveau du pétiole.

Cette technique demande beaucoup plus d’énergie à l’arbre. Celui-ci doit donc être en parfaite santé. Soyez donc bien sûr de réaliser cette défoliation totale en toute connaissance de cause !

Attention ! Il est fortement déconseillé de pratiquer un effeuillage totale l’année d’un rempotage et cette technique ne devrait pas être renouvelée tous les ans.

Nous vous invitons à consulter l’agenda des “training ateliers” de l’association Bonsai la part du colibri pour participer et apprendre a effeuiller vos arbres

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Autres Fiches Pratiques pouvant vous intéresser…

Le Kiosque des Compagnons vous propose…