Comprendre les besoins en eau d’un arbre est vital pour sa survie.

L’eau est essentielle pour que l’arbre puisse en extraire le gaz carbonique (CO2) qu’il transformera ensuite en oxygène. Cette eau fourni les éléments minéraux dissous essentiels au bon fonctionnement de la feuille. Ces éléments (azote, phosphore, potassium) sont absorbés par les racines.

Les besoins en eau de l’arbre bonsaï

La transpiration foliaire

Plus de 98% de l’eau s’évapore par les feuilles pour refroidir la plante : on parle de transpiration foliaire.

Son rôle principal est de réguler la température afin d’éviter que le végétal ne “grille” ; un peu comme la sueur chez l’humain qui permet de contrôler la chaleur du corps. La quasi-totalité de l’eau puisée dans le sol ne fait ainsi que traverser la plante avant de s’évaporer dans l’atmosphère.

Quand il y a de fortes chaleurs ou une sécheresse importante, l’arbre doit éviter la déshydratation. Il limite alors sa perte en eau via ses feuilles. Cette régulation de la transpiration se fait par les stomates. Il s’agit de petits trous situés à la surface des feuilles que l’on peut comparer aux pores de la peau chez l’être humain. Les stomates s’ouvrent et se ferment en fonction des conditions climatiques.

Ainsi, lorsque la sécheresse de l’air et/ou du sol devient trop importante, la plante ferme ses stomates pour mettre fin à toute transpiration. Si la chaleur persiste trop longtemps, cela peut conduire à la mortalité de tout ou partie des feuilles. C’est ce qui explique que certains arbres ont des teintes automnales en plein été : ils se protègent du dessèchement en sacrifiant des feuilles.

Pour en savoir plus sur les feuilles de l’arbre, voir la Fiche Pratique “Biologie”.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Autres Fiches Pratiques pouvant vous intéresser…

Le Kiosque des Compagnons vous propose…