Microcénose & Biostimulants

Les biostimulants stimulent la croissance, le développement. Ont des fonctions de phytostimulants, biofertilisants, activateurs du sol. L’EBIC (European Biostimilants Industry Council) a donné une définition en 2014 «matériel qui contient une ou des substances et/ou des microorganismes dont la fonction est de stimuler les processus naturels pour améliorer/avantager l’absorption ou l’efficience des nutriments, la tolérance aux stress abiotiques et la qualité des cultures, indépendamment du contenu en nutriments du biostimulant».
Les principaux effets attendus, variables en fonction des produits, sont

  • une meilleure résistance aux stress abiotiques et/ou hydriques,
  • une augmentation de la biomasse foliaire,
  • un développement racinaire plus important,
  • une formation de mycorhizes,
  • une stimulation et diversification de l’activité biologique des sols,
  • une amélioration de l’efficience des engrais, une réduction des apports exogènes.

Les biostimulants ont une action soit sur la plante soit sur le sol. Généralement ce sont des produits qui contiennent plusieurs substances actives et dont les effets attendus sont la résultante de leurs effets individuels.La plupart sont commercialisés comme engrais ou amendements organiques et doivent répondre à une norme NFU. Il existe des biostimulants à base d’organismes vivants, bactéries et champignons notamment. Les bactéries, selon leur type, peuvent fixer l’azote, solubiliser le phosphate ou le potassium, rendre disponible le fer… Les champignons sont tout aussi importants, encourageant le développement des racines et donc l’aptitude des plantes à se nourrir. On trouve également des biostimulants non vivants, composés de minéraux, d’acides aminés, d’algues, d’acides humiques.

Les biostimulants sont le plus souvent des micro-organismes avec un support constitué de sels minéraux variés. Ils vont stimuler la vie du sol pour que la décomposition se fasse plus vite et libère ces éléments nutritifs plus rapidement. Grâce à leur action: Les macro et micro-nutriments (azote, potassium, phosphore, calcium…) sont rendus disponibles et mieux assimilés.