L'eau

Le cycle de l’eau 

L’eau est la seule substance présente sur la Terre dans chacun de ses trois états. L’eau passe facilement d’un état à l’autre. Le Soleil est la source d’énergie qui permet au cycle de l’eau de se produire.

Lors des changements d’état dans le cycle de l’eau, le nombre de particules reste le même. Les changements d’état incluent la fusion, la sublimation, la vaporisation, la solidification et la sublimation inverse. Tous les changements d’état impliquent un transfert d’énergie.

 

Lorsque la glace gagne de l’énergie thermique, elle passe d’une forme solide à l’état liquide c’est la fusion. Parfois, l’ajout d’énergie thermique à de la glace provoque le passage de l’état solide à l’état gazeux. Ce passage direct de l’état solide à l’état gazeux sans passer par l’état liquide s’appelle sublimation. Durant les journées d’hiver où l’air est très sec, les bancs de neige se compactent ou que la glace disparaît progressivement sans d’abord former de gadoue ou devenir liquide. Lorsque l’eau absorbe suffisamment d’énergie thermique, elle devient un gaz c’est la vaporisation. La vapeur d’eau se mélange à l’air et disparaît. Lorsque la vapeur d’eau perd de l’énergie thermique et devient de l’eau liquide, c’est la condensation. La pluie et la rosée sont des exemples de condensation. La sublimation inverse se produit lorsque la vapeur d’eau passe directement de l’état gazeux à l’état solide. Un exemple de sublimation inverse est le phénomène qui se produit très haut dans l’atmosphère, où la température est très basse. Dans ces conditions, la vapeur d’eau se transforme en neige sans passer par l’état liquide. L’eau liquide peut aussi perdre de l’énergie thermique et subir une solidification. Elle passe alors de la forme liquide à la forme solide