Notre sélection de matériaux pour substrat

Nous travaillons essentiellement avec les 3 principaux matériaux (Pouzzolane, Pomice ou Pumice, Zeolithe).

Ce sont des matériaux naturels avec très bonne une résistance mécaniques aux actions climatique du gel et dégel et permettent ainsi un espacement des rempotages de 5-10 ans sans aucun soucis.

L’Akadama,  est une argile granuleuse cuite pour créer une granulométrie drainante, mais ne résiste pas aux conditions climatiques de nos régions et implique des rempotages fréquent (tous les 2-4 ans, selon région) pour conserver un substrat drainant. 

Les matériaux de base sont tamisés, pour extraire les éléments fins, cette méthode permet de limiter considérablement les adventices indésirables tout au long de la culture de l’arbre.

La fibre de Coco, nous avons engagé des essais avec ce matériaux, dès que nous aurons un peu plus de résultats nous vous les transmettrons.

  Pouzzolane

 

 

 

 

 Les Pouzzolanes se caractérisent par des teneurs en Oxydes

SiO2 :      42  –  54 %

Al2O3 :    12  –  19 %.

Fe2O3 :    Rouges     9  –  13 %          Noires  4,5  –   5 %

FeO :        Rouges   0,7 –  2,5 %         Noires  4,5  –  6,5 %

MgO :      2.5  –  9,5 %

CaO :       6.5  –  11.5 %

K2O :       1.5  –  2.5 %

La pouzzolane est une roche volcanique souvent utilisée en travaux paysager comme mulch (paillage de protection: limite l’irrigation et le développement des plantes adventices). Cette roche de couleurs rouge à noire, utilisée en horticulture comme substrat pure ou en mélange. Celle utilisée comme matériau pour substrat dans nos pépinières est de taille 4/15 mm

Avantages et inconvénients de l’utilisation de ce matériaux

La pouzzolane est un matériaux très poreux, favorisant le drainage.

La pouzzolane a une excellente stabilité physique et chimique, ce qui lui confère une grande durabilité. Elle ne se dégrade pas (pas de tassement, n’est pas friable) et ne réagit pas avec la solution nutritive. C’est un matériaux inerte avec un pH neutre à légèrement acide.

Par contre la pouzzolane a un pouvoir de rétention en eau très limité.

Ce matériaux s’utilise  lorsqu’une solution nutritive peut être distribuée en continu.

La pouzzolane est facilement désinfectée en fin de culture en vue de sa réutilisation

Notre utilisation de ce matériaux dans nos pots “Roots’Star”

La granulométrie : 4 – 7 mm, pour le fond des pot 7 – 15 mm

La quantité de pouzzolane dans le substrat : 15 – 20 %

 

 

 

 

Les Pierres de Ponces ou Pomices se caractérisent par le volcanisme alcalin.

SiO2 :     54    –  72 %

Al2O3 :    8     –  18 %.

Fe2O3 :   0.5  –  3 %

FeO :       0.1  –  3.5 %

MgO :      0.5  –  9,5 %

CaO :      0.5  –   3 %

K2O :       2    –   9.5 %

 

Les avantages et inconvénient de la Pumice

  • Excellent comportement de croissance pour les cultures horticoles et floricoles., elle présente un équilibre idéal air / eau aux racines des plantes
  • Un risque réduit de maladies transmises par le sol par rapport à d’autres matériaux
  •  Sa structure n’est pas dégradée pendant la culture, elle peut donc être réutilisée pendant plusieurs culture.
  •  Elle est chimiquement inerte et donc la nutrition de l’arbre est entièrement contrôlée
  •  Elle est facilement mouillé quand il est réutilisé
  •  Elle a une qualité constante et une grande pureté

Notre utilisation de ce matériaux dans nos pots “Roots’Star”

La granulométrie : 2 – 7 mm 

La quantité de pomice (pumice) dans le substrat  : 10 – 25 %

 

 

 

 

 

Les Zéolithes se caractérisent par Silicate Aluminate reliés par des atomes d’Oxygène Aluminosilicate hydraté.

La zéolithe (en grec, « pierre qui bout »), ou zéolite, est formée de structures cristallines dans lesquelles quatre atomes d’oxygène enferment un atome de silicium ou d’aluminium.

Formées naturellement dans des eaux alcalines ou dans les sédiments, les zéolithes ont la propriété de gonfler sous l’effet de la chaleur. Chimiquement, elles s’hydratent et se déshydratent de façon réversible.

On connaît 48 zéolithes naturelles. Elles sont utilisées pour filtrer (on les a qualifiées de tamis moléculaire), dans les adoucisseurs d’eau, les colonnes échangeuses d’ions, dans les systèmes de production d’oxygène ou encore dans la séparation des produits pétroliers ou lors de l’extraction du gaz naturel. Elles sont aussi utilisées comme catalyseurs dans de nombreux types de réactions chimiques. Comme transporteur de potassium, certaines font office d’engrais pour l’agriculture.

Avantages et inconvénients de l’utilisation de ce matériaux (d’après un travail de Bruno AUVINET )

  • Il est établi que les pertes du système Plante-Sol sont d’autant plus faibles que la C.E.C., du complexe argilo-humique, est forte. Cette dernière dépend de la composition du sol, c’est à dire le pourcentage de matières organiques, d’argiles,de sable, etc. Le principe de l’action d’un apport en zéolithe réside dans une augmentation significative de la C.E.C. : avec un amendement zéolitique de 10%, il est possible de multiplier par 10 la C.E.C. d’un support sableux et par 2,5 celle d’un support moyen de type sol limono-sableux. Ceci est d’autant plus avantageux que l’amendement zéolitique est purement minéral, il est donc permanent tandis que la C.E.C. d’origine organique suivra le destin de la matière organique dans les sols.
  • Grâce à leur propriété hydrophile, les zéolithes peuvent adsorber l’eau jusqu’à 30% de leur poids total et sans aucune variation de volume : pas de gonflement en présence d’eau ni de craquement en cas de déshydratation comme certaines argiles. Les zéolithes sont d’ailleurs de puissants agents anti-mottant (antiagglomérant). Cette propriété est très appréciée dans le cas des terrains de golf et autres aires de jeux.
  • Les zéolithes ne captent pas l’eau de façon irréversible, elles se comportent comme une réserve au voisinage des racines. Celles-ci peuvent capter l’eau en fonction de leur besoin. Les zéolithes permettent ainsi de réduire les besoins d’arrosage jusqu’à 35 %.
  • Une zéolithe se comporte comme une “Zone de Stockage” qui retient l’azote et les éléments minéraux nutritifs au voisinage des racines et les relâche lentement en fonction des besoins de la plante. Cela se traduit par une croissance harmonieuse mais rapide du végétal.
  • La capacité d’adsorption et l’énorme rapport surface/volume des zéolithes, vont permettre à la fois la rétention de la solution du sol et une bonne oxygénation au voisinage du système racinaire. Les zéolithes favorisent donc l’organisation biologique des sols en contribuant au développement de la micropopulation. L’apport en nutriments (N, P, K) est réduit de 20 à 25 %. Ces derniers, adsorbés par la zéolithe, sont beaucoup moins sensibles au lessivage et à l’évaporation.

Notre utilisation de ce matériaux dans nos pots “Roots’Star”

La granulométrie : 2 – 5 mm 

La quantité de zéolithe dans le substrat : Il s’agit ici du matériaux de base que nous privilégions, il est présent en quantité optimale dans tous nos substrats : 40 – 50 %

La coque de noix de Coco  est composée de l’enveloppe fibreuse comprimée de la noix de coco provenant des plantations d’Asie tropicale.

Avantages et inconvénients de l’utilisation de ce matériaux

L’écorce de coco est un matériaux très poreux, favorisant le drainage. Attention cependant a ce qu’il n’y ai pas de « touffes » qui par contre pourraient se colonisées de pourriture ou autre champignon saprophyte.

Notre utilisation de ce matériaux dans nos pots “Roots’Star”

La quantité de fibre de coco dans le substrat  : 5 – 10 %