La Taille

La Taille

La Taille

La fonction essentiel de la taille permet de régénérer et consolider la structure de l’arbre, de gérer et réguler  la fructification et/ou floraison de l’arbre. Elle participe pleinement dans l’art bonsai à organiser les espaces vide et plein de l’esthétique de l’arbre.

4 techniques pour accompagner les arbres

Le pincement

C’est une taille qui se pratique souvent sans outils de taille, avec les doigts. Elle se fait à la période des nouvelles pousses qui sont encore dites (herbacées) car les processus de lignification n’ont pas encore démarrés. Cette technique fait partie de l’art bonsai, car elle structure l’arbre. Elle permet de raccourcir les entrenoeuds des branches, et avoir une ramification plus dense.

La taille d’entretien

C’est la plus courante, elle permet de maitriser le volume et l’aspect globale de l’arbre, c’est la plus simple a apprendre, et les erreurs n’ont que très peu de conséquence sur le futur de l’arbre. Elle est cependant indispensable car négligé elle peut avoir sur le moyen à long terme des conséquences esthétique qui peuvent ensuite prendre plusieurs années pour être rattrapées.

La taille de structure ou mise en forme (souvent grosses voir très grosses coupes)

C’est celle qui demande le plus d’anticipation pour le future de l’arbre. L’apprentissage de cette taille nécessite un accompagnement et un coaching pour en maitriser les effets a long terme. Elle devrait pour une question physiologique se pratiquer en pleine période végétative, car c’est pendant cette période que l’arbre a vraiment les moyens de mettre en place les processus de recouvrement des plaies. Malheureusement celle-ci se pratique souvent en période de repos végétatif, souvent par ignorance ou par tradition. Une coupe avec un « chico » peut se pratiquer hors période idéale mais il faut rafraichir celle ci à la bonne période.

La taille sanitaire

Elle est nécessaire car elle permet d’assainir les arbres, coupe parties malades et infectés par d’autres parasites. Un diagnostic préalable doit être réaliser par un expert maitrisant l’identification des symptômes pour cette opération. Pratiquer dès que les infections sont identifiées quelque soit la période, l’aspect santé de l’arbre est prioritaire, ensuite régénérer la coupe en période d’activité maximal des tissus du cambium, comme pour la taille de structure.

Consultez nos fiches conseils

Boutique

 👍   Ciseaux