Cycles biologiques

Le cycle des angiospermes

 

Les arbres feuillus, subissent de nombreux changements au cours d’une année. Ces changements sont des adaptations à la rigueur du climat.

L’hiver, alors que la température est froide, le soleil est bas à l’horizon et l’eau du sol est gelée, ils ne portent pas de feuilles. Ils ne se développent pas mais se protège contre le froid (voir bio-processus) ne croissent que très très lentement, les anneaux de croissance sont très dense car très peu de développement. Cette différence de densité des anneaux permet d’identifier l’âge des arbres en zone tempéré, ce qui n’est pas le cas en zone tropicale. Ils ne se reproduisent pas. Les arbres sont dit en dormance.

Au printemps, la température augmente durablement au-dessus de  20°C. Il y a abondance d’eau dans le sol et le soleil brille de tous ses feux. L’arbre en profite pour se développer, croître, produire des fleurs et des feuilles.

L’été venu, c’est souvent temps de sécheresse, il fait très chaud, il y a beaucoup de soleil. L’arbre en profite pour optimiser la photosynthèse, c’est la saison ou les anneaux de croissances sont les plus importants.  C’est aussi a cette période que se produit l’induction florale pour l’années suivante (dès début juillet). Les nouveaux tissus qui se sont développés se lignifient pour se renforcer.

À l’automne, l’arbre se prépare à l’hiver. Les fruits arrivent à maturité. Les journées sont plus courtes, le soleil moins fort. Les feuilles ne peuvent plus faire de photosynthèse et revêtent des couleurs flamboyantes, ils se préparent à l’hiver et mettent en fonction leurs bio-processus de protection au froid.

Le cycle recommence.

Le cycle des gymnospermes diffèrent sur deux points.

 

Les arbres conifères, se sont adaptés différemment au rigueur du climat, ils sont en effet plus anciens, et a cette époque les conditions climatiques étaient différentes. 

L’hiver, ils conservent leurs feuilles (des aiguilles) sauf le mélèze. ils ont développé d’autres processus biologique pour résister au froid. 

Au printemps, les bourgeons s’allongent et se développent en chandelles pour former des nouvelles branchent.

Et pour le plaisir quelques vidéos

eclosion et développement d’un chêne

eclosion et développement d’un chêne

cycle de démarrage d’un Pommier